Okami : un jeu à découvrir

okami-avis-jeu

Développé par Clover Studio et édité par Capcom, Ōkami, signifiant littéralement « grande déesse » ou encore « loup » est un jeu vidéo d’action-aventure.

Description du jeu

Okami a été développé sur de nombreuses plates-formes. Apparaissant sur PlayStation 2 en 2006, une adaptation sur la console Wii a été conçue par Ready at Dawn pour être sortie en 2008. Puis, une suite sur Nintendo DS dénommée Ōkamiden a vu le jour en début 2011. Entre autres, en octobre 2012, le jeu est disponible en HD sur PS3 compatible PS Move en Amérique du Nord, et en Europe, uniquement sur le PlayStation Network. Sa version physique et digitale est sortie au Japon en novembre 2012.

Désignant « grande déesse », le titre se réfère ici à la déesse Amaterasu, appelée parfois Amaterasu Okami. Il s’agit de la déesse du Soleil et de la Lumière, qui a l’autorité suprême des hautes plaines célestes. Elle a été réincarnée dans une statue en hommage au légendaire loup blanc Shiranui. Elle est ressuscitée par Konohanasakuya Hime (Sakuya), la déesse de la Flore, afin de redonner la vie à un monde envahi par les ténèbres après la renaissance d’un puissant démon, le dragon octocéphale dénommé Yamata-no-Orochi.

Venue sur Terre sous l’apparence de Shiranui, qui avait battu 100 ans auparavant le dragon à 8 têtes Orochi, Amaterasu traverse de ce fait le monde en compagnie d’une sorte de lilliputien surnommé « Issun » ou « l’artiste errant ». A ce titre, elle se sert de différentes techniques du pinceau céleste afin de rendre le calme ordre et l’esthétique de l’environnement.

Bref, c’est un jeu unique aux excellents graphismes, doté d’un univers lyrique et enchanteur. Vous aimez les jeux vidéos ? Allez voir par là.

Déroulement du jeu

Okami est un jeu culte qui vous emmènera dans un univers mythique rendant le respect aux légendes traditionnelles nipponnes. Il nous fait découvrir un environnement en estampe en prenant le rôle d’un loup appelé Amaterasu, une divinité bénéfique luttant contre les ténèbres. Exposant des scénarios un peu classique, le jeu a repris tous les thèmes des importantes légendes japonaises à Miyazaki.

Pour progresser sur Okami, vous êtes contraints de vous servir des pouvoirs, de dessiner des estampes (Wiimote pour le Wuii). Vous avez la possibilité de tracer un trait horizontal sur un ennemi pour l’attaquer cruellement. L’ébauche d’un cercle au ciel permet de faire exhiber le soleil.

Vous allez vous battre et progresser dans l’histoire en utilisant un pinceau, le vrai allongement du personnage à incarner. Il y a 15 techniques du pinceau à reconquérir telles que la Renaissance, la Lame Lumière, le Soleil Divin, la Floraison, la Bombe Flamboyante, le Nénuphar, la Liane Magique, le Flot Majestueux, le Clair de Lune, le Vent Glorieux, la Colère Ardente, la Brume Occulte, la Danse du Chat, l’Éclair Souverain, la Neige Éternelle. Mis à part ces atouts, d’autres techniques secrètes sont capables également de vous aider, notamment pour contrôler divers destins élémentaires. Mais il y a aussi trois types d’armes à utiliser pour faire face aux ténèbres à savoir les Boucliers, les Rosaires et les Épées. Vous aurez à sélectionner une arme principale, offensive, ainsi qu’une arme secondaire, défensive.

okami-avis